Home / French / KENYA: COMMUNIQUE DU 3ème ATELIER PANAFRICAIN SUR LA FONDATION D’UN RÉSEAU DE PETITES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES EN AFRIQUE, TENU A NAIROBI-KENYA (21 AU 25 OCTOBRE 2016).

KENYA: COMMUNIQUE DU 3ème ATELIER PANAFRICAIN SUR LA FONDATION D’UN RÉSEAU DE PETITES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES EN AFRIQUE, TENU A NAIROBI-KENYA (21 AU 25 OCTOBRE 2016).

PRÉAMBULE

Nous, participants à l’Atelier panafricain sur la fondation d’un Réseau de Petites Communautés Chrétiennes en Afrique, nous nous sommes assemblés à “Des Places House” (Maison Provinciale des Spiritains) à Nairobi – Kenya, du 21 au 25 octobre 2016, pour partager nos expériences et évaluer la situation des Petites Communautés Chrétiennes comme une priorité pastorale en Afrique et au-delà..

SCCs LogoSeize participants de sept les pays ont assisté à l’Atelier. Il s’agit de : Son Excellence Method Kilaini évêque auxilliaire du diocèse de Bukoba enTanzanie), Michael Meyer (de Missio – Allemagne), Pr Emmanuel Chimombo (AMECEA- Pastoral department), Pr Charles Odira (KCCB – Commission for Pastoral and Lay Apostolate-Kenya), Ronald Sunguti (Nakuru-Kenya), Michael Orondo (Nairobi-Kenya), Pr Stephen Mukami (Nairobi- Kenya), Pr Vincent M. Elimah (Spiritain – Kenya), Pr Noel Mpati (RDC), Sr Josée Ngalula (RDC), Sam Yacinthe (Burkina Faso), Confè Bernadette (Burkina Faso), Pr Alfred Chaima (Blantyre -Malawi), Pr Justin Matepa (ZCCB-Zambia), Pr Stefano Kaombe (Tanzanie) and Pr Joseph Healey (Maryknoll-Kenya).

Les présentations au séminaire étaient les suivantes:

  • Le discours d’introduction par Son Excellence Method Kilaini
  • Origine de l’Atelier du Réseau panafricain de Petites Communautés Chrétiennes, par Mr Michael Meyer
  • Evolution du Réseau de Petites Communautés Chrétiennes depuis son lancement en 2014 à Accra – Ghana, par Pr Joseph Healey
  • Expériences des Petites Communautés Chrétiennes de chaque pays du membre
  • Expériences de la Petite Communauté Chrétienne “St Kizito” de la paroisse St Austins-Nairobi, Kenya, par Mr Michael Orondo.

Les buts de cet Atelier étaient:

  • Evaluer la situation des Petites Communautés Chrétiennes en Afrique et chercher des façons de les encourager sur le continent et au-delà.
  • Partager les meilleures pratiques, et en même temps apprendre de nos défis.
  • Former un Réseau panafricain de Petites Communautés chrétiennes en Afrique.

OBSERVATIONS

D’après les différentes présentations et discussions générales, les participants ont observé à la fois des fruits et des défis :

Quelques fruits des Petites Communautés Chrétiennes:

  1. Elles représentent l’Église comme une communion de foi, d’espérance, d’amour et unité dans le Peuple de Dieu.
  2. elles sont des cellules vitales d’évangélisation, un champ d’inculturation et une localisation de l’Eglise.
  3. Les Petites Communautés chrétiennes ont amélioré des moyens de communication dans la structure de l’Eglise.
  4. Elles ont permis l’approfondissement de la connaissance d’Ecriture sainte par les fidèles du Christ.
  5. Elles ont renforcé le rôle du laïc dans prise des décisions.
  6. Elles ont actualisé la confiance en soi dans une Eglise à la base qui promeut l’auto-propagation, des ministères spécifiques et le l’auto-prise en charge.
  7. Elles sont une voie pour construire un solide leadership du laïcat.
  8. Elles sont une façon facile et authentique pour promouvoir la vie sacramentelle du peuple de Dieu.
  9. Elles fournissent une base plus large pour participation active du laïque dans l’Eglise
  10. Elles encouragent de bonnes relations avec les autres religions et dénominations.

Quelques défis des Petites Communautés Chrétiennes

  1. Dimension des Petites Communautés chrétiennes : La plupart des Petites Communautés chrétiennes sont trop grands pour mériter le nom “Petite Communauté chrétienne”. Par conséquent, il n’y a aucun support mutuel adéquat donné aux membres.
  2. Analphabétisme: Les régions rurales sont pour une grande part non-lettrées. Les gens sont à la merci de leurs voisins lettrés.
  3. L’ignorance de l’enseignement social de l’Église rend le fidèle vulnérable au pentecôtisme.
  4. Indifférence de quelques prêtres: quelques prêtres ne montrent pas tout d’intérêt pour les Petites Communautés chrétiennes, d’où les activités dans ces Petites Communautés chrétiennes vont être non suivies et le fidèle deviennent démotivé.
  5. La monotonie des programmes rend les Petites Communautés chrétiennes ennuyeuses, provoquant peu d’enthousiasme et d’intérêt
  6. Sollicitations pour l’argent : quelques Petites Communautés Chrétiennes sont devenues des ressources pour la récolte d’argent dans les paroisses. Avec le temps le fidèle en devient fatigué et commence à fuir les réunions.
  7. Exclusion d’enfants et de la jeunesse: la plupart des activités présentées pour les Petites Communautés chrétiennes ne rencontrent pas les besoins des enfants et de la jeunesse.
  8. Absentéisme viril: les hommes sont moins actifs que femmes et assistent rarement aux réunions des Petites Communautés chrétiennes.
  9. Le statut social, l’appartenance ethnique et le cadre géographique sont des obstacles qui empêchent l’assistance régulière de quelques membres dans les réunions des Petites Communautés chrétiennes.
  10. Les différences dans éligibilité pour les sacrements et les funérailles chrétiennes entraînent des divisions dans les Petites Communautés chrétiennes.

ENGAGEMENTS

Sur la base des défis esquissés au-dessus, les participants ont fait les engagements suivants:

  • Constituer un Réseau Panafricain des Petites Communautés Chrétiennes.
  • Promouvoir les Petites Communautés Chrétiennes dans nos pays et apporter plus de membres dans le Réseau.
  • Supporter le comité de direction qui a été sélectionné et été mandaté pour coordonner le réseau de logiciel.
  • Se rencontrer annuellement d’ne manière rotatoire dans pays différents d’Afrique.
  • Partager les meilleures pratiques à travers les réseaux sociaux et internet.

 RECOMMANDATIONS

Tout en respectant les recommandations des réunions antérieures, tenues respectivement à Accra-Ghana et Ouagadougou-Bourkina Faso en2014 et 2015, les participants ont consenti:

  • De commencer un Réseau Panafricain des Petites Communautés Chrétiennes indépendant, avec un Site Web ayant son propre domaine et nom. L’adresse de l’internet est: africansccsnetworking.org/ Il devrait inclure le logo de Missio pour ce Réseau. Le site Web aura des pages du dialogue/discussion en anglais, en français et en portugais. Ce sera une version révisée et mise à jour de l’original “SCCs Networking africain temporaire” dont le Site Web (ce que nous appelons l’essai ou version bêta) avait été créé en avril 2016 et qui avait comme adresse (URL): http://www.topsoftchoice.com/secam_scc /
  • De mandater le département Pastoral de l’AMECEA pour gérer ce site Web nouvellement créé pour le Réseau des Petites Communautés Chrétiennes en Afrique.
  • D’encourager les gens de tous les 54 pays en Afrique à envoyer des articles sur les Petites Communautés Chrétiennes.
  • De former un comité de la direction d’une taille suffisante pour gérer le Réseau sur les Petites communautés chrétiennes.
  • D’encourager les conférences épiscopales à produire des directives sur les Petites Communautés Chrétiennes.
  • D’impliquer des institutions de plus haute érudition dans les recherches et la promotion des Petites Communautés Chrétiennes.
  • De faire l’évaluation théologique des Petites Communautés Chrétiennes dans notre période actuelle.
  • D’accentuer les données statistiques comme un outil authentique pour la planification pastorale.

 

CONCLUSION

Dans tout ceci nous reconnaissons la bénédiction de Dieu pour le travail fructueux réalisé durant cet atelier.

Nous sommes reconnaissants au Supérieur et à la communauté entière des Spiritains de “Des Places Maison” pour nous avoir accordé un environnement favorable pour tenir notre Atelier.

Nous souhaitons aussi exprimer notre gratitude et appréciation à notre partenaire “Missio Society-Missio Pontifical Aix-la-Chapelle”, au Comité local d’organisation, aux orateurs et à plusieurs groupes et individus pour leurs inestimables contributions.

Nous sommes reconnaissants aux évêques, aux supérieurs et aux familles qui ont répondu positivement aux invitations que nous leur avons envoyé pour participer à cet atelier.

Nous remercions finalement les participants qui sont venus leur participation active.

Nous confions les fruits, engagements et recommandations de cet atelier à la Bienheureuse Vierge Marie, “Mère de la Parole de Dieu” et “Mère de foi”, celle en qui l’interaction entre la Parole de Dieu et la foi a été menée à sa perfection”. (Verbum Domini 27).

Signé par :

Rév. Pr Emmanuel CHIMOMBO

AMECEA PASTORAL COORDINATOR

Donné à “Des Places House”-Nairobi, Kenya : Mardi, 25 Octobre, 2016.

About Bernard M

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *